Revue de presse “Fablab” du mois de février 2021

Cette lettre mensuelle comprend une sélection d’articles généraux ou techniques sur des thématiques “fablab” : Ordinateurs mono-carte (Arduino, Raspberry…), électronique, capteurs, impression 3D, DIY, vie des fablabs, événements…
Vous devez vous inscrire si vous souhaitez recevoir la lettre. Pour l’inscription (ou la désinscription) et la consultation des archives c’est ici : https://groupes.renater.fr/sympa/arc/fablab
Vous pouvez également retrouver toutes les lettres sur GitLab https://gitlab.com/CedricGoby/newsletter-fablab
Votre adresse email n’est utilisée que pour l’envoi de cette lettre, elle ne sera jamais communiquée à des tiers.

IMPRESSION 3D

Le Rover Perseverance de la NASA équipé de 11 pièces métalliques imprimées en 3D

Illustrant bien le chemin parcouru par la fabrication additive et ses progrès, lorsque son prédécesseur Curiosity avait foulé la planète rouge en 2012, une seule de ses pièces avait été réalisée de manière additive. Il s’agissait d’un composant en céramique monté sur un instrument d’analyse d’échantillons (SAM).
http://www.primante3d.com/astromobile-additive-22022021/
Source : Primante 3D

Une méthode d’impression 3D dynamique atteint vitesse et précision inégalées

La méthode développée par Cheng Sun et son équipe s’appuie sur une machine DLP combinée à un bras robotisé. Comme celui-ci n’est pas enfermé dans un axe Z, il peut changer la direction de l’impression de façon dynamique. L’imprimante 3D DLP fonctionne quant à elle comme une machine résine classique, avec un photopolymère liquide qui est durci sous l’effet de la chaleur du vidéo projecteur. L’avantage ici de la technologie DLP est la possibilité de polymériser une couche entière en une seule fois, au lieu de la traiter point par point comme le ferait un laser. Le système peut alors plus facilement fonctionner en continu, et pour cause, les équipes affirment qu’elles peuvent imprimer 4 000 couches en deux minutes.
https://www.3dnatives.com/impression-3d-dynamique-08022021/
Source : 3Dnatives

Conseils d’experts : comment tirer profit des avantages de la fabrication additive céramique ?

L’année dernière, le cabinet d’études spécialisé en fabrication additive, SmarTech Analysis, révélait son dernier rapport sur l’impression 3D céramique, évaluant la technologie à 4,8 milliards de dollars d’ici 2030. Une opportunité réelle se dessine progressivement pour l’industrie, la fabrication additive offrant de vrais avantages en termes de géométrie de pièces, de matériaux disponibles mais aussi de coûts et de délais de fabrication. Traditionnellement plus connue dans le monde de l’usinage, la céramique possède en effet plusieurs propriétés et caractéristiques intéressantes pour des secteurs comme l’aéronautique, le médical ou encore la fonderie de précision. La possibilité aujourd’hui d’imprimer en 3D des pièces en zircone, en alumine ou encore en carbure impacte les flux de travail des industriels et leurs méthodes traditionnelles de fabrication. Mais finalement, pourquoi auraient-ils intérêt à se tourner vers l’impression 3D céramique ? Quels sont les avantages qu’ils peuvent en tirer ? Les freins encore existants ? Nos experts vous donnent leurs avis et leurs conseils pour intégrer efficacement la technologie.
https://www.3dnatives.com/integrer-fabrication-additive-ceramique-15022021/
Source : 3Dnatives

Un bâtiment agricole construit avec l’imprimante 3D géante de Cobod

Son dernier commanditaire s’appelle Printed Farms, une jeune pousse basée à Wellington qui a utilisé son imprimante géante BOD2 pour imprimer le premier bâtiment 3D de cet état. Il est question cette fois-ci d’un bâtiment agricole de 71 m2, qui servira à terme de stockage pour les équipements dont le propriétaire dispose pour gérer ses nombreuses écuries. L’imprimante à l’origine de cet exploit, affiche des dimensions impressionnantes, soit environ 15 x 12,5 x 10 m (50 x 42 x 33 pi) ; un gabarit qui lui confère un volume de construction parmi les plus importants pour une machine à portique.
http://www.primante3d.com/cobod-printedfarms-1102021/
Source : Primante 3D

Xerox dévoile sa nouvelle imprimante 3D à projection de métal liquide ‘ElemX’

Si la marine américaine a choisi de miser sur la technologie de Xerox, c’est aussi pour sa capacité à imprimer de l’aluminium. D’une part plus abordable, ce métal possède des propriétés de résistance à la corrosion et à l’oxydation particulièrement indiquées en mer. Avant que l’ElemX ne puisse faire ses preuves sur un bateau, des tests de vibrations et de secousses devront d’abord être menés sur la machine. Ils détermineront si l’imprimante est en mesure de résister aux longues missions en mer.
http://www.primante3d.com/xerox-metallique-040202021/
Source : Primante 3D

« Fabrication additive, du prototypage rapide à l’impression 3D » : rencontre avec son co-auteur Alain Bernard pour parler de sa 2ème édition

Cet ouvrage est destiné à tous ceux qui veulent approfondir leurs connaissances dans le domaine de la Fabrication Additive, et plus spécialement dans une approche industrielle, avec de nombreuses illustrations d’études de cas mais aussi en décrivant de très nombreux moyens matériels, logiciels, matériaux, disponibles sur les machines de Fabrication Additive industrielles. Donc, nous pensons que cet ouvrage peut apporter des connaissances nouvelles aux étudiants des filières technologiques mais aussi pour les ingénieurs et d’une certaine manière les chercheurs et personnels techniques des laboratoires et des entreprises.
http://www.primante3d.com/livre-fabrication-additive-28012021/
Source : Primante 3D

Des prothèses imprimées en 3D pour les pays frappés par des conflits ou des catastrophes naturelles

100 millions de personnes dans le monde ont besoin d’un appareillage orthopédique. Cependant, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), seulement 5 % à 15 % des personnes qui ont besoin d’aides techniques et de technologies fonctionnelles y ont accès. La production est faible et la qualité est souvent limitée. Les techniques utilisées sont souvent et par nécessité simples, dictées par l’environnement dégradé de la plupart des terrains d’actions des ONG.
https://theconversation.com/des-protheses-imprimees-en-3d-pour-les-pays-frappes-par-des-conflits-ou-des-catastrophes-naturelles-154107
Source : Science + Tech – The Conversation

NOVUM, un projet européen pour développer l’impression 3D de cellulose

C’est donc à partir de dérivés de la cellulose, de poudre de cellulose et de plastifiants d’origine biologique que le consortium a imaginé des matériaux thermoplastiques aujourd’hui compatibles avec des machines FDM. Selon les partenaires, le matériau a une teneur en cellulose de 60%, plus élevée que ce qu’on retrouve aujourd’hui sur le marché. Il présenterait d’excellentes propriétés en termes de résistance, de poids et de surface, et serait très facilement imprimable. Le consortium affirme qu’il peut modifier la formulation pour répondre à différents besoins et diversifier les applications.
https://www.3dnatives.com/novum-impression-3d-cellulose-23022021/
Source : 3Dnatives

« Nos clients nous demandent de pouvoir piloter leurs imprimantes comme une machine-outil », pointe Nicolas Aubert, directeur impression 3D d’HP France

L’impression 3D gagne du terrain dans les usines. Pour favoriser son intégration au sein du flux de données de l’industrie 4.0 des logiciels font leur apparition. Nicolas Aubert, directeur Impression 3D d’HP France, revient pour nous sur les outils numériques qui permettront de faire de l’impression 3D une réalité industrielle.
https://www.industrie-techno.com/article/nos-clients-nous-demandent-de-pouvoir-piloter-leurs-imprimantes-comme-une-machine-outil-pointe-nicolas-aubert-directeur-impression-3d-d-hp-france.63869
Source : Industrie Techno – Actualités A la une

L’armée américaine va se doter d’une usine mobile d’impression 3D

L’Armée américaine va bientôt pouvoir imprimer en quelques heures des pièces en 3D grâce à une usine portative dans un conteneur, dont la fabrication a été confiée à ExOne. Dans le cadre de ce contrat d’un montant de 1,6 million de dollars, cette entreprise spécialisée dans la fabrication additive métallique va développer une imprimante unique fonctionnant avec plus de 20 matériaux. La date de mise à disposition n’est pas connue.
https://www.usine-digitale.fr/editorial/le-ministere-de-la-defense-americain-va-se-doter-d-une-usine-mobile-d-impression-3d.N1061979
Source : L’Usine Digitale

UpNano et l’impression 3D haute résolution à l’échelle microscopique

UpNano est une jeune entreprise basée à Vienne qui a récemment mis au point une technologie d’impression 3D à haute résolution à l’échelle microscopique. Basée sur le procédé de polymérisation à 2 photons (2PP), la nouvelle technique est capable de produire des pièces en plastique d’un volume allant de 100 à 1 012 micromètres cubes en quelques minutes seulement, présentant une résolution à l’échelle nanométrique. L’entreprise est une spin-off de l’université technologique de Vienne, et met sa technologie au service de la R&D et des applications dans plusieurs secteurs. Nous avons rencontré Denisa Mandt pour en savoir plus sur les capacités de cette technologie et les projets d’avenir de l’entreprise !
https://www.3dnatives.com/upnano-interview-030220213/
Source : 3Dnatives

ORDINATEURS MONO-CARTES

Sortie de RaspiSMS 3.0, un logiciel libre pour envoyer des SMS par internet !

Aujourd’hui nous sommes fiers de vous annoncer la sortie de la version 3.0 du logiciel RaspiSMS, un logiciel libre permettant d’envoyer des SMS depuis un Raspberry Pi ou un ordinateur sous Linux.
https://raspberry-pi.fr/raspisms-3-sms-internet-open-source/
Source : Raspbian France

Cherry Pi V7 : un clone de la Orange Pi à moins de 14€

La Cherry Pi V7 est une nouvelle carte de développement développée autour du SoC AllWinner H3. Pour une fois, elle ne s’inspire pas d’un Raspberry Pi mais plutôt d’un autre clone, la Orange Pi.
https://www.minimachines.net/actu/cherry-pi-v7-97598
Source : Minimachines.net

Raspberry Pi : pourquoi son nouvel OS communique, sans autorisation, avec les serveurs de Microsoft

La dernière mise à jour du système d’exploitation officiel des Raspberry Pi a visiblement fait monter l’inquiétude auprès de ses utilisateurs après qu’ils aient découvert qu’un dépôt Microsoft avait été installé à leur insu sur l’OS.
https://www.01net.com/actualites/raspberry-pi-pourquoi-son-nouvel-os-communique-sans-autorisation-avec-les-serveurs-de-microsoft-2033864.html
Source : 01net

RockPi 4 modèle C et chapeau Penta SATA : découverte, montage et configuration du NAS

Les nano-ordinateurs ont été largement démocratisés avec la venue du Raspberry Pi. Évidemment, ce ne sont pas les seuls et d’autres constructeurs ont à leur tour apporté leurs propres nano-ordinateurs avec des caractéristiques différentes. Dans cette série, nous découvrons le RockPi 4 modèle C pour lequel Radxa, propose une extension officielle pour le transformer en NAS.
https://hardware.developpez.com/dossiers/NAS/RockPi-3-Penta-Sata-Hat/
Source : Flux Linux Developpez

Un automate industriel programmable à base de Raspberry Pi

Industrial Shields avait déjà développé un automate industriel à base d’Arduino. cette fois, c’est un automate (PLC = Programmable Logic Controller ) à base de Raspberry Pi que la marque propose. Ce modèle peut être équipé des modèles de Raspberry Pi 4 en fonction de la mémoire nécessaire à l’application. Il peut également recevoir un ventilateur en option.
https://www.framboise314.fr/un-automate-industriel-programmable-a-base-de-raspberry-pi/
Source : Framboise 314

Propeller 2 de Parallax – un processeur multi-coeur pour les Makers

Il y a un moment, j’ai croisé un article parlant du portage de MicroPython sur le processeur P2 (P2X8C4M64P) de Parallax.Grand fan de MicroPython, cela à forcément attiré mon attention…
https://arduino103.blogspot.com/2021/01/propeller-2-de-parallax-un-processeur.html
Source : MCHobby

M5Paper : un ESP32 caché derrière un écran E ink de 4.7″

Le M5Paper est un écran numérique ESP32 programmable disposant d’une connexion Wifi, d’un écran tactile et d’une batterie.
https://www.minimachines.net/actu/m5paper-esp32-96937
Source : Minimachines.net

Et si le RP2040 libérait nos claviers ?

Il y a quelques jours, la fondation Raspberry Pi annonçait le Pi Pico, une carte équipée d’un SoC RP2040, un composant qui pourrait changer nos habitudes.
https://www.minimachines.net/actu/rp2040-97252
Source : Minimachines.net

Visual Studio Code est maintenant pris en charge sur Raspberry Pi, ce qui permettra aux enfants de disposer d’une solution tout-en-un pour apprendre à coder

Ce qui permettra aux enfants de disposer d’une solution tout-en-un pour apprendre à coder
https://raspberry-pi.developpez.com/actu/312637/Visual-Studio-Code-est-maintenant-pris-en-charge-sur-Raspberry-Pi-ce-qui-permettra-aux-enfants-de-disposer-d-une-solution-tout-en-un-pour-apprendre-a-coder/
Source : Flux Raspberry Pi Developpez

IoT

LoRa Alliance annonce la disponibilité de l’itinérance de LoRaWAN dans plus de 25 pays

La LoRa Alliance est l’association mondiale d’entreprises soutenant la norme ouverte LoRaWAN pour les réseaux étendus à faible consommation (LPWAN) de l’IoT. Celle-ci a annoncé que plusieurs opérateurs de réseau ont déployé des plateformes compatibles avec l’itinérance. L’itinérance de LoRaWAN est désormais disponible dans 27 pays à travers le monde, ainsi que par satellite.
https://www.objetconnecte.com/annonce-disponibilite-itinerance-lorawan/
Source : Objet Connecté

Semtech et Swarm fournissent des communications par satellite avec LoRa

Swarm Technologies est un développeur mondial de réseaux de communications par satellite. La société a intégré les dispositifs LoRa de Semtech dans sa solution de connectivité qui permet des communications bidirectionnelles vers et depuis ses satellites en orbite terrestre basse (LEO). L’annonce a été faite par Semtech.
https://www.objetconnecte.com/swarm-utilise-lora-semtech/
Source : Objet Connecté

FABLABS

Faire OctoberMake

Et cette année, on s’y prend tôt pour l’organisation. On vous l’annonce Octobermake sera toujours en Octobre et se tiendra physiquement à Toulouse au Roselab, le fablab de La Cité ! On leur doit bien ça, après avoir dû tout transformer en format visio, ils veulent vraiment tous vous voir en VRAI !
http://www.fablab.fr/actualites/article/faire-octobermake
Source : Réseau Français des FabLabs

ROBOTIQUE

LaserFactory : la machine capable de fabriquer des drones et des robots fonctionnels en quelques heures

Chaque semaine, les chercheurs du CSAIL, le laboratoire d’intelligence artificielle du MIT, font état de leurs nouvelles découvertes. Dans un article publié le 8 février, Rachel Gordon revient sur une nouvelle invention : le LaserFactory. Cette machine est capable de fabriquer des drones et des robots fonctionnels en quelques heures.
https://siecledigital.fr/2021/02/09/laserfactory-drones-robots/
Source : Siècle Digital


Découvrez les autres revues de presse !
Revue de presse “Sécurité informatique” : https://groupes.renater.fr/sympa/info/securite-informatique
Revue de presse “Open source” : https://groupes.renater.fr/sympa/info/open-source